19 août 2017

XIXe siècle - Premières utilisations de sulfites et découvertes...

Il y a 5 ans maintenant, je découvrais que j’étais intolérante aux sulfites.
J’avais créée un blog à ce sujet “Recettes sans sulfites”, que j’ai fermé depuis peu.
Pas qu’il ne fonctionnait pas, non. Juste qu’il a été piraté et que les personnes (ou robots..) l’on détruit et spammé.
Bref, Recettes Piémontaises peut vous proposer des recettes sans sulfites ou des petits articles vous permettant d’y voir plus clair.

Je ressors donc de mes fagots, un article que j’avais posté sur Recettes sans sulfites, car il est toujours d’actualité et je vais partager ici, avec vous, mes découvertes, si vous le voulez bien.

“Ce matin, je voulais faire un article sur les sulfites et les pathologies qui les accompagnent et alors là ! J’ai été scotchée par mes découvertes !

J’avais déjà une trame et je voulais peaufiner mon sujet, je commence mes recherches et je tombe sur un mémoire historique, datant de 1861, écrit par Jean Polli, un italien.
Son mémoire s’appelle : “Mémoires italiens delle malattie da fermento morbico e del loro trattamento”.
Je suis impressionnée, les recherches pour utiliser les sulfites, datent du XIXème.

Je le dévore, même si certains passages décrivent les expériences faites sur des chiens ou des chevaux.
Je ne pensais pas que la recherche sur les sulfites et leurs utilisations était aussi vieille.

Bref, qu’est-ce qu’il en ressort ?

Simplement que, lorsque l’on expérimente, à cours terme, on n’a jamais assez de recul pour pouvoir affirmer, comme le fait l’auteur, que ce n’est pas dangereux.

Je me mets alors à rechercher dans l’histoire, les sulfites et je tombe sur des traités de chimie qui en parle et dont le plus anciens date de 1817.
Depuis un an maintenant, je me suis replongé “un peu”, mais vraiment pas beaucoup, dans la chimie organique, chose que je n’avais plus fait depuis la terminale D, il y a maintenant presque 20 ans.
Mais là, ce matin, c’est à forte dose, piouf !
Obligée de faire une pause café, pour reprendre mes esprits et essayer de faire quelque chose de vulgarisé et compréhensible de tous.
Wahou ! J’ai les neurones qui chauffent. Heureusement pour moi, je ne suis pas en crise de polypose nasale…

Bref, après cette belle digression, reprenons le fils de mes découvertes.

Donc commençons par les propriétés des sulfites. Nous l’avons déjà évoqués, les sulfites ont 3 propriétés :
1) anti-bactérien
2) anti-ferment
3) anti-oxydant
Mais les découvertes faites dès le départ des recherches, permettent de dire aussi que les sulfites sont des blanchissants extraordinairement efficaces et des stabilisateurs.

Cette merdouille est donc censé fait les choses bien mais en fait elle crée chez 1% de la population mondiale, des maladies parfois irréversibles et chez les autres des dérèglements que l'on attribut quasiment jamais aux sulfites. Moi, j'ai une polypose nasale, mais diminuez vos sulfites et vous diminuerez votre ventre, vos balonnements, vos maux de têtes, vos... Essayez-vous comprendrez !

Gardez courage et continuez à manger sain, avec des produits frais et bio.”

Voilà, j’espère que cet article recyclé vous plait.
Bon surf sur Recettes Piémontaises à tous et bon week-end.


Commentaires sur XIXe siècle - Premières utilisations de sulfites et découvertes...

Nouveau commentaire
 
Recettes végétariennes Image hébergée par servimg.com